Citations - DALAï LAMA

Aucun journaliste ne sait plus ce qu'est une bonne nouvelle.

 

Sème un acte, tu récolteras une habitude, tu récoltera un caractère,

Sème un caractère, tu récolteras une destinée.

 

La bataille contre l'ignorance se gagne tous les jours,

et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées.

 

On peut conquérir des milleirs d'hommes dans une bataille,

mais celui qui conquiert lui-même, lui seul est le plus noble des conquérants.

 

Si l'on est blessé par une flèche empoisonnée,

l'important est d'abord de la retirer,

ce n'est pas le moment de s'interroger d'où elle vient,

qui la tirée, de quel poison s'agit-il.

 

L'apaisement réside dans chacun de nous.

 

Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,

il y a des gens qui ne savent pas lire le ciel.

 

On s'intéresse à ses membres comme partie de son corps,

pourquoi pas aux hommes comme parties de l'humanité.

 

Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur,

le seul vrai garant de la paix en soi.

 

Un ennemi acquis sans effort, c'est un trèsor surgi dans la maison ;

il doit m'être cher, cet auxilliaire de ma carrière spirituelle.

 

Si nous devenions violents, nous n'aurions plus rien à défendre.

 

Le bonheur se distingue du plaisir :

ce dernier n'est pas lié au sentiment de l'existance,

on ne s'oublie pas en tant qu'être singulier.

Ici se loge la deuxième raison qui peut expliquer la rareté de ce bonheur en littérature.

 

C'est en parvenant à nos fins par l'effort, en étant prêt à faire le sacrifice de produits immédiats

en faveur du bien-être d'autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur

caractérisé par la paix et le contentement autentique.

 

Et puis, on a demandé au Dalaïlama...

Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ?

 

Il a répondu :

 

LES HOMMES...

parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent

pour retrouver la santé.

et, à penser anxieusement au futur,

ils oublient le présent de tel sorte

qu'ils finissent par non plus vivre, ni au présent, ni au futur.

 

Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir... 

et meurent, comme s'ils n'avaient vécu...

 

JMC le 22/11/2012

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site