22/01/2012 LAMENTABLE

 

LAMENTABLE

 

Préambule : Ce texte n'est pas issu d'une fiction, hélas...

Nous ne sommes pas directement concernés et tout est véridique

(ci-après coupure de presse)

Le violeur présumé de la pensionnaire de la maison de retraite le Pré ras d'eau, située à Sancoins, a été placé en détention provisoire,
ce vendredi après-midi.
 
Ce mineur de 17 ans a été mis en examen pour viol et violences volontaires sur une personne vulnérable. Il a reconnu le viol, mais pas les violences,            selon le parquet de Bourges. Il encourt jusqu'à vingt ans de réclusion criminelle.

La victime, âgée de 91 ans et malade Alzheimer, a été violée dans sa chambre de cet  Etablissement d'hébergement
 pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), dans la nuit du 27 au 28 décembre 2011.
 Cinq jours d'incapacité totale de travail (terme médico-juridique permettant de quantifier des blessures) lui ont été prescrits.

De plus, lorsque nous sommes allés sur place les 7 et 8 janvier 2012, le personnel soignant  a oublié de nous parler de cet 'incident" ! 

Voilà ce que celà m'a inspiré...

Nous allons dans le Berry fréquemment,

Solange et moi, pour voir sa maman

qui est dans une maison de retraite.

Mais hélas, c'est vraiment pas la fête.

Je peux même dire que c'est lamentable

ce que j'ai pu apprendre par le journal

reçu par e-mail grâce à ma belle-soeur.

Là, vraiment, il y a de quoi avoir peur !

Mais que s'est-il passé dans cette nuit là ?

Quel démon a franchi un nouveau pas ?

... cette nuit du 27 au 28 décembre,

quand elle dormait tranquillement dans sa chambre ?

Une petite vieille femme nonagénaire (91 ans !)

s'est fait violer, pauvre misère,

par un mineur de tout juste 17 ans,

qui va, j'espère, en prendre pour 20 ans.

Mais le plus alarmant, ce n'est pas ça...

Nous sommes allés faire un tour à Sancoins

et espèrions avoir une mise au point

mais aucune soignante ne nous en a parlé !

On sentait bien que ça avait changé,

les résidents étaient bien entourés,

les animateurs les faisaient chanter,

c'était sympa pour les personnes agées.

Est-ce que ça va durer encore longtemps,

pour faire plaisir à tous les résidents,

ils méritent tous une fin de vie sereine

pour ne pas sentir les maux qu'ils trainent.

Nous comptons sur cette nouvelle équipe,

nous croyons à votre dynamique.

Nous habitons loin de nos parents,

et nous comptons sur votre dévouement.

JMC le 22/01/2012

 

 

Commentaires (2)

1. ZAZOUETTE DUPUY 17/09/2012

C'est vraiment honteux et lamentable de s'en prendre à des gens de cet âge j'espère qu'il sera bien puni quand je lis des trucs de ce genre je me dis mais ce n'est pas possible mais oui franchement ce gamin doit être puni sévèrement ainsi que les parents car là dedans si les parents surveillaient un peu plus ça arriverai moins courage pour votre métier qui n'est pas évident

2. catherine 02/02/2012

mon dieu quelle horreur, quelle épouvantable affaire, finir sa vie de cette horrible manière, je suis retournée comme toujours par ces faits classés dans les "divers" notre justice ne tape pas assez fort, il y a des irrécupérables... mais voilà on les croise dehors, comment ne pas avoir peur des autres ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×