02/05/2011 LES COMPERES ET LES COMMERES

 

LES COMPERES ET LES COMMERES

 

Ils sont assis là, sur leur banc,

Tranquilles et sans aucun tourment,

Il faut bien passer le temps,

Alors ils rêvent à leurs vingt ans...

Mais cette jeunesse est bien passée

 Et ils en ont tous bien profité

 Jours après jours, puis en années

 Ils n'ont plus jamais rien loupé.

 

Et puis, sur ce banc, ils causent

 De leurs vies et d'autres choses,

 Du jardin et de leurs roses,

 Du moment où ils feront une pause.

 

 

Vieillir et avoir tout son temps,

 Avoir encore un peu d'argent

 Et parfois même de très bonnes dents

 Ou des prothèses qui durent longtemps.

Les plus riches se baladent beaucoup

Vont en Espagne ou au Pérou

Mais ceux qui ont très peu de sous

Resteront chez eux au mois d'août.

Quelques costauds centenaires

Tremperont leurs pieds dans la mer

Tout à l'autre bout de la terre,

Où sous le soleil d'un désert.



Dans tous les cas, profitez-en

Et vivez le moment présent,

Dépensez même tout votre argent

Ainsi pas besoin de testament...

 

JMC le 14 Avril 2011 à 10h07

 

Commentaires (1)

1. catherine (site web) 08/07/2011

Tu as bien raison de le dire, profitez-en, on a vite fait d'attraper cheveux blancs et mal aux os... pour nous les soixantenaires c'est le moment ou c'est jamais.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site