17/01/2011 AMOUR

 

 

AMOUR

Je t'aime et tu le sais,

Je t'aime et tu me plais.

Nous rêvons d'être heureux

N'importe où tous les deux.

 

Quand je parlais d'amour,

Je riais, mais un jour,

Un jour, je t'ai connue,

Pour toujours, je t'ai voulue.

 

Comment s'est-on rencontrés ?

Sur la plage, un jour d'été ?

Un dimanche, au bal masqué ?

Je ne sais plus, j'ai oublié.

 

D'une seule chose je me souviens,

C'est de toi et de tes mains (je pensais à ses seins...)

Toi avec tes yeux bleus,

Ton sourire si merveilleux.

 

Je n'ai vu que toi mon amour,

Toi, parmi toute cette foule,

Tu étais seule, je m'ennuyais,

Tu m'as sourit, et l'on s'aimait.

Et bientôt nous nous marierons,

Ensembles, nous resterons,

Car notre amour, nous le méritons.

 

1er poème pour ma petite femme, Solange !

 

 

 

Commentaires (1)

1. catherine (site web) 06/07/2011

Solange doit-être très fière de cette superbe poésie où tu lui parles de ce bel amour que tu lui voues. J'ai trouvé aussi que c'était écrit avec beaucoup de tendresse.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site